La tête dans laquelle les idées trottent


La nouvelle génération actuelle de réducteurs planétaires brushless STOBER englobe les entraînements les plus compacts du marché en termes de puissance et de diversité de possibilités de combinaisons et d'options. Autre particularité : chaque gamme de moteur peut être montée directement dans chaque taille disponible. Mais qui se cache en réalité derrière le développement de cette génération porteuse d'avenir ? Une des têtes pensantes est Artur Wagner, chef du secteur Développement de réducteurs et de moteurs auprès du spécialiste des entraînements allemand basé dans la ville de Pforzheim.

C'est au Salon SPS smart production solutions 2019 qui s'est déroulé dans la ville allemande de Nuremberg que STOBER a présenté pour la première fois la nouvelle génération de motoréducteurs planétaires brushless à un public de professionnels très intéressé. « Ces solutions d'entraînement sont les plus compactes du marché en matière de polyvalence et offrent, par là même, un encombrement moindre, un poids réduit, un couple élevé et, par extension, une puissance volumique de jusqu'à 65 % supérieure », explique Artur Wagner, responsable du développement qui a joué un rôle essentiel dans l'élaboration de ces nouvelles gammes. « L'absence d'adaptateur moteur confère au motoréducteur un moment d'inertie de masse réduit, ce qui permet d'exploiter pleinement la dynamique de l'entraînement – un réel avantage pour le client », poursuit-il.

Cela fait déjà 27 ans qu'Artur Wagner travaille auprès de STOBER. Diplômé en ingénierie mécanique, il débuta sa carrière auprès du spécialiste des entraînements de Pforzheim comme ingénieur calcul dans le département Construction et développement. « Après l'instauration réussie d'un configurateur de produit, je me suis consacré à la construction et au développement des réducteurs », raconte-t-il. Aujourd'hui, il est responsable de la construction, du développement et, corrélativement, du traitement technique des données. Il est chargé du déroulement et de l'organisation des projets souvent très différents, ce qui, comme il l'affirme, ne manque pas de rendre son travail quotidien diversifié et captivant. « Quelles sont mes thématiques clés ? », répète Wagner avant de répondre. « J'élabore, au sein d'équipes différentes, de nouvelles idées porteuses d'avenir et m'occupe de promouvoir le perfectionnement systématique de notre très large éventail de produits.

Exercice d'équilibre réussi
Avez-vous fait face à des difficultés ou à des défis lors du développement de la nouvelle génération ? Wagner réfléchit brièvement. « Nous voulions améliorer la performance par rapport à la version précédente et construire une génération nettement plus compacte tout en veillant à n'augmenter en aucun cas les coûts », un exercice d'équilibre qu'il a réussi aux côtés de son équipe grâce à de nouvelles technologies de fabrication. Ensuite, il y avait un autre défi : « Nous voulions réduire de manière générale le nombre de pièces modulaires », déclare-t-il. Il explique qu'il y est parvenu grâce à une gestion cohérente des variantes et à des interfaces uniques.

Dès son entrée chez STOBER, Artur Wagner avait non seulement très rapidement trouvé son idéal professionnel, mais aussi un mentor en la personne de Friedrich Müller qui prit son jeune collègue sous son aile. Friedrich Müller mis la deuxième génération de motoréducteurs brushless sur les rails et Artur Wagner participa largement au développement. « Avec ces gammes, nous étions les premiers fabricants sur le marché à proposer des réducteurs planétaires dotés d'une denture hélicoïdale silencieuse », explique-t-il non sans fierté. Mais cela remonte à 15 ans déjà. Le temps était venu pour la génération suivante.

Compacité inégalée
Au premier rang de liste des exigences : la compacité et la performance combinées à un nouveau design – un défi qu'a su relever Wagner avec son équipe. La nouvelle génération permet à l'utilisateur de construire une installation encore plus compacte tout en améliorant sa performance. Cette diversité exceptionnelle offre aux constructeurs, lors du dimensionnement, toutes les possibilités de concevoir la solution d'entraînement spécialement adaptée à chaque application. Un moteur de taille réduite pour optimiser le rendement ? Pourquoi ne pas le combiner avec un servo-variateur plus compact – ce qui aurait également pour effet de réduire les coûts.

« À cela s'ajoute la plaque signalétique électronique étendue qui facilite énormément la mise en service par Plug and Play sur les servo-variateurs correspondants », explique Artur Wagner. « Les motoréducteurs sont ainsi identifiés de manière univoque. Un paramétrage fastidieux et sujet à erreurs devient inutile, ce qui a pour effet d'écourter considérablement la configuration du système. ».

Peut-on s'attendre un jour à une quatrième génération de réducteurs planétaires brushless ? « Nous sommes ouverts à toute éventualité », répond Wagner. Et c'est précisément un point qu'il apprécie chez son employeur. « Nous sommes une entreprise familiale, donc les associés ne sont pas bien loin. Chaque collaborateur qui le souhaite se voit investi très tôt d'une très grande responsabilité individuelle. » STOBER développe et produit des réducteurs depuis plus de 70 ans. Ce qui distingue le spécialiste de entraînements : un perfectionnement innovant permanent et des investissements dans des technologies de production de pointe. Il en résulte des activités intéressantes et riches en diversité et des défis toujours nouveaux. Sans oublier la collaboration interdisciplinaire bon enfant avec des collègues qu'Artur Wagner tient en haute estime. Et c'est précisément cet esprit qui est aussi déterminant pour la réussite de projets de développement comme la nouvelle génération de motoréducteurs. STOBER s'en voit propulsé dans le peloton de tête des fournisseurs de technologies dans ce domaine.