Stäubli élargit le champ d'utilisation des robots avec les axes STOBER


Plus de liberté pour les robots

Pour les opérations précises à haute vitesse, les entreprises de secteurs comme l'automobile, l'industrie alimentaire, la médecine, l'industrie pharmaceutique ou l'électronique misent sur des robots – par exemple pour le chargement et le déchargement, la palettisation, la manutention, le tri ou l'empilage de composants très différents. Stäubli Robotics compte parmi les principaux fournisseurs à l'échelle mondiale. L'utilisation additionnelle des axes STOBER permet une configuration entièrement libre des robots multiaxes, ce qui leur confère une flexibilité maximale. Un partenariat porteur d'avenir et à haute valeur ajoutée pour les clients.

L'objectif du premier projet commun entre Stäubli et STOBER – en coopération avec le fabricant de systèmes de technologie linéaire Rollon – consistait à ajouter un septième axe STOBER, voire un huitième en option, aux robots Stäubli dotés de six axes au maximum. Le concept : un robot se déplace de manière dynamique sur un guidage linéaire, le septième ainsi que le huitième axe permettant aussi bien des mouvements translatoires que rotatoires. Le robot devient alors extrêmement flexible et peut être configuré librement. Il offre ainsi une marge de manœuvre nettement accrue dans son utilisation et peut exécuter les opérations les plus variées sur plusieurs stations d'une ligne. La commande de mouvement du septième et du huitième axe est effectuée par le régulateur mono-axe SD6 du spécialiste des entraînements basé dans la ville allemande de Pforzheim. La connexion à une commande prioritaire est effectuée via EtherCAT ou CANopen.

Stäubli coopère à nouveau avec STOBER dans le cadre d'un second projet. Les deux entreprises entendent démontrer par là avec quelle efficacité un robot à six axes de la gamme TX2-60 peut être équipé d'un ou de deux axes STOBER externes – on trouve une application par exemple auprès d'un fabricant de vélos allemand de renom. Le septième axe déplace, à l'aide du motoréducteur STOBER PHEZ, un plateau tournant sur lequel se trouve un cadre de vélo à usiner. Le robot guide l'outil vers le cadre – le moteur du plateau tournant démarre au contact des deux. L'outil suit le faux-rond de rotation du cadre sans perdre le contact. La régulation des axes est effectuée par la nouvelle commande CS9 de Stäubli et par le régulateur mono-axe SD6 STOBER, la connexion via EtherCAT. Le modèle sera présenté début décembre lors d'un salon à La Roche-sur-Foron.

La coopération entre Stäubli et STOBER vise à proposer des solutions qui permettront de réagir avec la plus grande flexibilité aux besoins de chaque client. Le fournisseur de robots se félicite vivement de la coopération avec le spécialiste des entraînements STOBER qui l'a soutenu dans les principales étapes du développement – notamment dans la communication entre la commande CS9 et le servo-variateur SD6. Avec le résultat de leur collaboration, les deux entreprises s'adressent aussi bien aux fabricants d'équipement d'origine qu'aux intégrateurs de systèmes, créant ainsi la base de ventes conjointes et de coopérations dans le cadre de salons.